Le colloque Lavery, un événement remarquable avec 350 participants

Le 22 septembre dernier, Lavery a tenu un colloque à l’intention des conseillers juridiques d’entreprise dont le thème était La gestion de risques.

Voici le bilan de cet événement qui a connu un grand succès :

  • 9 conférenciers chevronnés;
  • 350 conseillers juridiques d’entreprise participants;
  • 7 ateliers et 7 sujets de grand intérêt;
  • 1 source d’information fiable, gratuite et agréée*;
  • 3 heures de formation prévues au Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats du Barreau du Québec pour les participants inscrits à l’ensemble du colloque**;
  • 1 belle occasion d’échanger entre pairs.

Le colloque proposait des ateliers couvrant les sujets suivants :

Le rôle du conseiller juridique d’entreprise et les contraintes auxquelles il est confronté.

Les solutions de rechange au contrat de travail : comment planifier ses effectifs sans accroître les responsabilités de l’employeur?

En matière de gestion de l’environnement : comment agir afin de minimiser les risques pour l’entreprise?

Le recours collectif : mesure d’accès à la justice ou dérive proconsommateur?

Le respect de la vie privée et la protection des renseignements personnels au sein des entreprises qui font affaire au Québec, au Canada et à l’étranger.

Survivre à l’insolvabilité de vos partenaires d’affaires, qu’ils soient clients ou fournisseurs.

Les actionnaires activistes : qui sont-ils, quels sont leurs buts et comment cohabiter avec eux

Ce colloque n’est qu’une des nombreuses démarches de Lavery qui répondent aux besoins de ses partenaires d’affaires. Soyez à l’affût de nos activités et retrouvez l’actualité du cabinet en visitant lavery.ca.

__________________________________________________________

*Le colloque Lavery est une activité reconnue par le Barreau du Québec dans le cadre de la formation continue obligatoire.

** Depuis le 1er avril 2009, les avocats du Québec ont l’obligation de suivre 30 heures de formation professionnelle par période de 24 mois.

Retour à la liste des nouvelles