Décès de l’honorable Anthime Bergeron

Le 11 juin dernier, c’est avec regret que nous avons appris le décès de l’honorable Anthime Bergeron, juge retraité de la Cour supérieure du Québec et ancien du cabinet. Il était le compagnon d’armes des Louis-Philippe de Grandpré, Vincent O’Donnell et Claude Lavery.

La carrière juridique d’Anthime Bergeron est impressionnante. Admis au Barreau du Québec en 1948, il est recruté en 1955 par Jean de Grandpré et entre au cabinet Tansey, de Grandpré & de Grandpré. Quelques années plus tard, ce cabinet deviendra Lavery, Johnston, Chauvin, O’Donnell, Clark, Carrière, Mason & Associés, et fusionna avec un autre cabinet montréalais en 1979 pour devenir Lavery, O’Brien. Il a pratiqué au sein du cabinet jusqu’à sa nomination à la Cour supérieure du Québec en 1973, siège qu’il occupera jusqu’à sa retraite en 1999.

Durant sa pratique, Me Bergeron s’est bâti une solide réputation en Droit des assurances et a notamment plaidé à plusieurs reprises devant la Cour suprême. À titre d’associé, il était également responsable du recrutement des avocats. Ses méthodes, avant-gardistes pour l’époque, ont fait en sorte que le cabinet s’assurait de recruter les meilleurs talents. Anthime Bergeron a toujours cru qu’il fallait accorder une grande importance au recrutement et à la formation de nos avocats. Cet esprit, qui nous anime encore aujourd’hui, contribue toujours à la réputation d’intégrité, de respect, d’engagement et d’excellence de notre cabinet.

Au nom de toute l’équipe de Lavery, nous désirons offrir nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Retour à la liste des nouvelles