Laurence Bich-Carrière signe un article dans la Supreme Court Law Review

- Laurence Bich-Carrière

Laurence Bich-Carrière Me Laurence Bich-Carrière, avocate chez Lavery au sein du groupe de Litige, a signé un article intitulé « Le détissage juridique: étude de l’obsolescence des citations électroniques dans les décisions de la Cour suprême du Canada (1998-2014) », publié le 16 janvier 2015, dans la Supreme Court Law Review.

À travers une étude des références électroniques dans les arrêts de la Cour suprême du Canada, Me Bich-Carrière se propose de voir comment la révolution conceptuelle de l’Internet et la dématérialisation des sources peuvent affecter le rapport des juristes au concept de source, notion qui se situe au fondement du principe d’autorité des jugements. Elle pose d’abord le constat inquiétant de la rupture du tiers des hyperliens référencés et d’un accroissement significatif du phénomène d’obsolescence avec le passage du temps. Elle tente ensuite d’obvier au problème, d’une part, en cherchant à discerner d’éventuels facteurs de rupture des hyperliens et d’autre part, en proposant certaines balises préventives, relevant à la fois de la critique des sources et du principe archivistique.

Pour lire l’article de Me Bich-Carrière, veuillez cliquer ici.

Retour à la liste des nouvelles