Le suicide n'est pas couvert par une police d'assurance-accident malgré l'écoulement d'une période de deux ans