Les interrogatoires statutaires : leur utilisation devant les tribunaux n'est pas automatique