Marc-André Verville, notaire chez Lavery, assure le versement d’un legs testamentaire important à la Fondation Maison Dauphine pour l’École de la Rue.

Dans l’exercice de sa profession, Me Marc-André Verville, notaire au sein du groupe Droit des affaires au bureau de Québec chez Lavery est, entre autres, appelé à agir à la fonction de liquidateur successoral. Ainsi, en cette qualité, Me Verville, en compagnie de sa co-liquidatrice, a remis un premier versement de 500 000 $ à même un legs testamentaire dont la bénéficiaire est Fondation Maison Dauphine. Ce legs testamentaire est essentiellement destiné à la poursuite de la mission de l’École de la Rue, soit l’aide inconditionnelle aux jeunes de la rue de 12 à 29 ans désireux d’entreprendre et de  poursuivre leurs études secondaires.

En plus de planifier et de gérer des dossiers successoraux, les notaires chez Lavery offrent un large éventail de services qui incluent la rédaction de contrats de nature immobilière, civile et commerciale comme des actes d'hypothèque, des offres d'achat, des actes de vente, des servitudes, des conventions de propriété superficiaire et des baux commerciaux. 

Marc-André Verville, notaire, Lavery; Jacques Carrier, directeur général, Fondation Maison Dauphine; Jacqueline Vézina, co-liquidatrice; et Daniel Bouchard, associé directeur, Lavery (Bureau de Québec)

(De gauche à droite) : Marc-André Verville, notaire, Lavery; Jacques Carrier, directeur général, Fondation Maison Dauphine; Jacqueline Vézina, co-liquidatrice; et Daniel Bouchard, associé directeur, Lavery (Bureau de Québec)

Consulter les biographies des professionnels

Marc-André Verville

Retour à la liste des actualités